Lean-Management - Lean-Ergo - ACTIS E&P - Logo Lean-Ergo
Lean-Management - Lean-Ergo - ACTIS E&P - Lean & Facteurs Humains
conduite-du-changement-erpsert
expert-conduite-changement
Aller au contenu
Chronoanalyse : mesurer les temps production observés

Chrono-analyse : établir des temps à partir des observations

La chronoanalyse (analyse des temps) et le chronométrage (activité de mesure des temps) sont des activités qui nécessitent des compétences particulières. Il ne s'agit pas seulement d'utiliser un chronomètre pour prendre des temps, mais d'évaluer une situation à partir des observations du poste de travail et de la personne qui y travaille, et de pouvoir évaluer un temps standard qui va permettre d'évaluer le travail fourni par la personne, de pouvoir planifier les productions et d'établir des coûts de production répondant aux attentes du marché et des clients.
La chronoanalyse est une étape indispensable pour disposer des données nécessaires pour améliorer une situation de travail. Les temps recueillis sont alors les leviers indispensables pour cibler et prioriser les actions d'améliorations et en mesurer les avancées. Le chronomètre est le symbole du Bureau des Méthodes : ce devrait être surtout l'outil indispensable de toutes les actions d'améliorations, quel qu'en soit le secteur ou la fonction.
Outre les qualifications nécessaires pour être "chronométreur", il est nécessaire de pouvoir observer une situation stabilisée, où travaille une personne qualifiée et entraînée à réaliser la tâche qui doit être mesurée. Ceci peut induire deux difficultés :
  • la présence même du chronomètre et du chronométreur dans le périmètre du poste de travail, ce qui peut rendre cette phase difficile dans certains contextes ;
  • l'impossibilité d'établir des temps, même estimatifs, pour toutes situations qui n'existe pas encore, où rien n'est directement observable, par exemple dans les projets de conception ou de modifications importantes de situations de travail.

L'objectivité des mesures de temps corrigée par la subjectivité des jugements

La chronoanalyse va demander outre une bonne technique de l'utilisation du chronomètre et de la faculté de jongler avec les différentes unités (utilisation du ch : centième d'heure ou dmh : dix-millière d'heure voire le cmn : centième de minute), mais aussi la correction des temps observés par les coefficients de jugement (allure, efficacité) et des coefficients physiologiques pour obtenir des temps alloués.
C'est la partie la plus subjective de la démarche, et celle qui sera donc sujette aux discusisons et aux remises en cause. Le jugement d'allure va corriger le temps observé de + ou - 30%, ce qui n'est pas rien. En plus, les jugements d'allure ne sont pas standards : certains parlent en 100 BTE, d'autres en BEDAUX, ... ce qui ne permet une bonne lisibilité des l'approche pour la détermination "scientifique*" des temps.
Cet aspect du chronométrage rend la construction des temps comme une affaire d'expert, et empêche souvent toute démarche participative et complètement collaborative.
@2013-2020 par MBe
Contactez ErgoMOST
Téléphone : 03 81 85 09 25
ErgoMOST®  est une marque déposée  d'ACTIS E&P
Savoir-faire
ErgoMOST adpaté à tout secteur d'activité
ErgoMOST et démarche participative
Implication des personnes et des fonctions
Garantir vos résultats
Adhérent au CINOV Management
Habilité PFA (Plateforme Filière Automobile)
Certifié Lean Management Black Belt
Certifié MOST (Maynard)
Retourner au contenu